Retour sur la 1ère édition du Prix Solveig Anspach [is]

Organisée et soutenue par l’Ambassade de France en Islande, l’Alliance française de Reykjavik, la Mairie de Reykjavik, Haskolabio, l’Icelandic Film center, ZikZak, Agat films et l’Institut français, une compétition a été lancée cette année, en hommage à la réalisatrice Solveig Anspach, qui nous a quitté en août 2015, récompensant un court métrage réalisé par une femme, francophone ou islandophone.

Les courts métrages devaient être en français ou en islandais, sous-titrés en anglais, d’une durée de 15 minutes maximum, être une première, deuxième ou troisième réalisation et avoir été achevés après le 1er janvier 2015.

Pas moins de 53 courts métrages ont été adressés, de France et d’Islande, mais aussi du Canada, d’Haïti et du Burkina Faso ! Sur les 53 courts métrages, 20 films ont été soumis au jury, qui en a retenu 3. Présidé par la réalisatrice islandaise Kristin Johannesdottir, le jury était composé de Hilmar Sigurðsson, producteur, Hlin Johannesdottir, productrice, Páll Baldvin Baldvinsson, réalisateur et Philippe O’Quin, ambassadeur de France en Islande.

La cérémonie de remise du prix a eu lieu le 2 février 2017, dans la salle principale de Haskolabio, devant environ 250 participants et en présence de l’épouse du Président de l’Islande, Madame Eliza Reid, du Maire de Reykjavik, Monsieur Dagur B Eggertsson, de l’actrice et amie de Solveig Anspach, Didda Jonsdottir, de la Présidente du jury et de l’Ambassadeur de France en Islande.

Le court métrage de Solveig Anspach, Par amour, a été projeté durant cette soirée, ainsi que les trois films sélectionnés par le jury : Nina (Halima Elkhatabi, Canada), Néants (Audrey Laroche, Canada) et Le Grand bain (Valérie Leroy, France).

Le jury a décerné le premier prix au film de Valérie Leroy, Le Grand bain. Une statue, réalisée par l’artiste islandaise Mireya Samper, a été remise à la gagnante.

Cette cérémonie a été particulièrement appréciée par l’ensemble des personnes venues y assister. Un cocktail était organisé à la fin de la projection pour permettre d’échanger et de rencontrer la gagnante, qui était ravie de ce premier séjour en Islande.

Vous êtes réalisatrice ? Suivez notre actualité, nous publierons dans quelques mois l’appel à candidature pour la 2ème édition du prix Solveig Anspach !

Dernière modification : 07/03/2017

Haut de page